vendredi 26 janvier 2007

La Maison de Bernarda Alba

L’Aphélie et le Théâtre du Bout du Monde présentent

LA MAISON DE BERNARDA ALBA

de Federico Garcia Lorca
traduit de l’Espagnol par André Belamich


MISE EN SCENE : Miguel Borras
AVEC Grazia Aimé, Catherine Bloch, Pénélope Boissonnet, Lina Cespedes, Jacqueline Heslo, Maïlis Jeunesse, Suzana Joaquim-Maudslay, Karine Levy, Lise Meunier, Marie Pierre Fauritte (au violoncelle)

MUSIQUE : Michel Musseau
REGIE / LUMIERES : Miguel Borras et Lionel Vidal
COSTUMES : Mélanie Dugué, Marie Mercier, Tanya Morozova


Dans un village de l’Espagne des années 30, la vie de 5 sœurs, toutes en âge de se marier, est bouleversée par la survenue du décès de leur père. Leur mère, Bernarda Alba, leur annonce que pendant les 8 ans que durera le deuil, les portes et les fenêtres de la maison seront murées. Aucune des filles ne pourra sortir de la maison excepté l’aînée dont le mariage est arrangé avec le plus bel homme du village, Pepe el Romano. Or, la cadette nourrit une passion secrète (et, semble-t-il, réciproque) pour cet homme.
La maison devient un tombeau pour les filles, dans une atmosphère de jalousie à l’égard de l’aînée, de douleur pour leur vie gâchée et leur jeunesse qui leur échappe.
La pièce souligne avec violence l’importance des contraintes sociales qui imposent une manière de vivre et dictent les interdits. Elle traite de la condition des femmes, de leur impossibilité à disposer de leur corps et être maîtres de leur destin. Problématique encore actuelle dans bien des pays, qui ne peut que nous interpeller.



les 2 et 3 février 2007 à 19 heures 30
à l’Auditorium du Marché de Saint-Germain-des-Prés
4, rue Félibien à Paris 6ème


INVITATION réservations : 01 48 76 40 84
Enregistrer un commentaire